lalee-adopte

Lalée PINONCELY
Auteure Premiers pas vers le Digital

Commençons simplement par faire un état des lieux pour mieux comprendre pourquoi l’entreprise doit changer en profondeur.

La société.

Le digital vient bouleverser tous les marchés, toutes les structures, de la PME aux grands groupes, quel que soit leur secteur d’activité. Qu’il s’agisse de changements pour rester compétitif et innovant ou d’une transformation d’activité en déclin, du fait de la digitalisation du secteur, tout entrepreneur se pose la question du digital et doit désormais comprendre ce nouveau monde pour l’intégrer.

Ce ne sont pas seulement la publicité et les moyens de communication qui sont en train de changer avec le digital, c’est la société entière.

Les grands groupes.

Nous voyons de grands groupes en train de se digitaliser, mais à des vitesses différentes. Désormais, lorsque l’on veut apprendre, se renseigner, acheter, se distraire, se cultiver, s’exprimer, nous allons directement sur nos smartphones ou tablettes, connectés à Internet. Il faut donc considérer le digital comme un mode de vie, une habitude, un quotidien. Les modes de consommation ne cessent d’évoluer et de bousculer les acteurs historiques ; certains ont, d’ailleurs, déjà disparu.

L’exemple de Kodak est significatif, l’ex-fleuron de la photographie mondiale n’ayant pas pris le virage digital, par manque de chance ou défaut de vision, a fini par disparaître. C’est pourtant Kodak qui, en 1975, met au point la photo numérique dans ses propres laboratoires. Lorsque le digital explose dans les années 2000, Kodak se fait devancer très vite par ses concurrents car Kodak étant spécialisé dans la chimie, la société n’a jamais vraiment pris au sérieux tout ce qui touchait l’informatique. Un manque de conviction ou une crainte du changement aura conduit l’entreprise à la faillite.

Les PME.

Cette transformation digitale, qui est donc sur toutes les lèvres, est très souvent expliquée par les experts en conférence, ou par de nombreux ouvrages. Mais la majorité des témoignages traite de cette transformation au sein de grands groupes, qui ont des tailles, actionnariats, management et moyens bien différents des PME et des entreprises de taille intermédiaire. Ainsi, le retard se creuse, car les PME n’ont plus accès aux bases de cette transformation digitale. On leur demande de courir avant d’avoir appris à marcher ! Même avec la meilleure volonté, le chef d’entreprise fait marche arrière et revient à ses préoccupations concrètes, estimant le digital comme virtuel et superflu.

La transformation digitale d’une entreprise n’est pas un projet, mais un processus continu instable, une culture qui passe par un changement d’état d’esprit profond, par de nouvelles technologies à intégrer et un rythme souvent très différent du rythme qu’une entreprise a l’habitude d’avoir.

Autres paroles d'experts